C'était un 16 août...

Publié le par aigue-marine.over-blog.com

Je ferme momentanément cet espace d'échanges. Je vous remercie de votre fidélité, de votre gentillesse, de vos messages et de vos commentaires. C'est une date que je ne dois pas oublier. Certains d'entre vous en connaissent la raison. Mon fils s'est suicidé en 2008, le 16 août.

400182_334421656664193_1858107830_n.jpg


Jacques Prévert disait :
"Le temps nous égare
 Le temps nous étreint
 Le temps nous est gare
 Le temps nous est train"
Il a dit aussi :

"J'ai pensé parfois mettre fin à mes jours, mais je n'ai pas su par lequel commencer."

Jacques Prévert d'un naturel rêveur et passionné,  a un goût très prononcé pour la littérature.  Il fréquente alors Robert Desnos, Louis Aragon, Picasso et André Breton mais ne participe pas activement à ce mouvement. A partir de 1935, après une expérience théâtrale, il rédige avec son second frère Pierre les scénaris de films tels que "Le Crime de monsieur Lange" pour Jean Renoir, "Quai des brumes" et "Les Enfants du paradis" pour Marcel Carné. Ses dialogues sont époustouflants de naturel, de justesse et d'humour. Mais Jacques est aussi un chansonnier admirable. Il crée de magnifiques poèmes en prose mis en musique par son ami Joseph Kosma : qui pourrait oublier 'Les Feuilles mortes' ? En 1945, paraît le recueil "Paroles" qui produit un vif succès, de nos jours encore...

Merci infiniment, bisous à tous.
A bientôt !

Commenter cet article